zaterdag 19 oktober 2013

QUANDO SER CIDADÃO É SERVIR COMO LEGIONÁRIO NUM IMPÉRIO POR PAIXÃO EXPEDICIONÁRIO SERVIR A NOÇÃO DE NAÇÃO É SER CORSÁRIO DA GLOBAL MANIFESTAÇÃO OU DA INFESTAÇÃO GLOBAL QUE HÁ SÉCULOS É BANAL

NAS GUERRAS DO BEM

E DO MAL

COMO CONVEM....

É NORMAL

SERVIR COMO LEGIONÁRIO

DA NAÇÃO

DO AMASSÃO MAÇÃO

É DE FACTO EXTRA ORDINÁRIO....

MORRER POR UMA NOÇÃO

DE PAZ MUNDIAL

É SER UMA MISS MUNDO

COM MÍSSIL INTERCONTINENTAL....

É IR AO FUNDO

DA LOUCURA GERAL

E VEM DE LONGE

DO FUNDO DOS TEMPOS


Sunday, December 26, 2010
C’EST A CRAONNE SUR LE PLATEAU – SOUDAIN DANS LA NUIT ET DANS LE SILENCE
Adieu la vie, adieu l’amour, Adieu toutes les femmes.
C’est bien fini, c’est pour toujours,
De cette guerre infâme.
C’est à Craonne, sur le plateau,
Qu’on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
C’est nous les sacrifiés !
Quand au bout d’huit jours, le r’pos terminé,
On va r’prendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile.
Mais c’est bien fini, on en a assez,
Personn’ ne veut plus marcher,
Et le coeur bien gros, comm’ dans un sanglot
On dit adieu aux civ’lots.
Même sans tambour, même sans trompette,
On s’en va là haut en baissant la tête.
…..Adieu la vie, adieu l’amour,
Adieu toutes les femmes.
C’est bien fini, c’est pour toujours,
De cette guerre infâme.
C’est à Craonne, sur le plateau,
Qu’on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
C’est nous les sacrifiés !
C’est malheureux d’voir sur les grands boul’vards
Tous ces gros qui font leur foire ;
Si pour eux la vie est rose,
Pour nous c’est pas la mêm’ chose.
Au lieu de s’cacher, tous ces embusqués,
F’raient mieux d’monter aux tranchées
Pour défendr’ leurs biens, car nous n’avons rien,
Nous autr’s, les pauvr’s purotins.
Tous les camarades sont enterrés là,
Pour défendr’ les biens de ces messieurs-là.
au Refrain
Huit jours de tranchées,
huit jours de souffrance,
Pourtant on a l’espérance
Que ce soir viendra la r’lève
Que nous attendons sans trêve.
Soudain, dans la nuit et dans le silence,
On voit quelqu’un qui s’avance,
C’est un officier de chasseurs à pied,
Qui vient pour nous remplacer.
Doucement dans l’ombre,
sous la pluie qui tombe
Les petits chasseurs
vont chercher leurs tombes.
Refrain
Ceux qu’ont l’pognon, ceux-là r’viendront,
Car c’est pour eux qu’on crève.
Mais c’est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève.
Ce s’ra votre tour, messieurs les gros,
De monter sur l’plateau,
Car si vous voulez la guerre,
Payez-la de votre peau …
Ó RATAZANA IMUNDA
DA GUERRA QUE MUNDOS COBRE
TUA LOUCA FÉ INUNDA
AS TERRAS QUE DESCOBRE
É A FRAGMENTAÇÃO
DO IMPÉRIO ROMANO
DESSE IMPÉRIO MAÇÃO
EM QUE SER FINO
É TER MANO
COM CHALET ALPINO…

C'EST A CRAONNE SUR LE PLATEAU - SOUDAIN DANS LA NUIT ET DANS LE SILENCE Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes.
 C'est bien fini, c'est pour toujours,
 Mais c'est bien fini, on en a assez, Personn' ne veut plus marcher,
 Même sans tambour, même sans trompette, On s'en va là haut en baissant la tête.
 Ce s'ra votre tour, messieurs les gros,
De monter sur l'plateau,
Car si vous voulez la guerre,
 Payez-la de votre peau !
A GUERRA DO LOUCO

TEVE SEUS AZARES

E SOUBE-LHE A POUCO

AGORA O LOPES SOARES

VAI-SE ÀS COLÓNIAS E ZÁS

UMA PORRADA NA TOLA

VAI-SE AOS SOBAS E PÁS

AMARROTA-LHES A CARTOLA

ESTA É A CARTILHA

DA MALTA QUE PILHA

É A PROVA DOS NOVE

NO ANO QUE É DEZANOVE....


Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen